L' EXAMEN CLINIQUE:

 L' AUTO-EXAMEN DES SEIN ( AES ):

LA MAMMOGRAPHIE:

 

 

 

 

 Dépistage du cancer du sein

 

 Comme on ne peut pas empêcher l' apparition du cancer du sein en raison de facteurs de risques difficilement modifiables et de la méconnaissance relative de son mécanisme d' apparition, le dépistage reste le moyen le plus efficace dans le but de diminuer ses conséquences néfastes au niveau de la mortalité et de la morbidité. En effet, pour la femme dont le cancer a été diagnostiqué à son stade infra clinique, c' est-à-dire lorsque la tumeur est très petite, les chances de survie à cinq ans sont d' au moins 90%, tandis que pour la tumeur diagnostiquée à au moins 3cm de diamètre avec déjà des métastases aux ganglions, la survie est inférieure à 50%, d' où l' importance du dépistage précoce.

Le dépistage consiste donc à déceler les lésions cancéreuses chez des personnes asymptomatiques( au stade infra-clinique ) par des tests, des examens appropriés cela afin d' offrir un traitement dès le stade précoce de la maladie, ce qui permet d' augmenter ses chances de succès et son efficacité.

Le dépistage du cancer du sein repose avant tout sur trois outils d' investigation: L' examen annuel chez le médecin, l' auto-examen du sein et la réalisation d' une mammographie tous les 1 à 2 ans.

Il consiste tout d' abord en un interrogatoire précisant: le motif de la consultation, les symptômes évoqués puis les antécédents personnels et familiaux et enfin des questions sur le comportement et l' environnement de la patiente( âge, poids, alimentation, consommation de médicaments, tabagisme, consommation d' alcool. Cet interrogatoire doit être mené avec patience, douceur et rigueur.

Puis le médecin réalise un examen physique sur la patiente qui doit être dénudé jusqu' à la ceinture et qui doit être debout, ou assise sur la table d' examen, puis couchée. Il s' effectue en plusieurs étapes constituées par l' inspection puis la palpation minutieuse et bilatérale des seins qui se poursuit par l' examen des creux axillaires et sub-claviculaire.

L' auto-examen des seins joue un rôle important dans le dépistage du cancer du sein, en effet les femmes le pratiquant de manière régulière découvrent des tumeurs plus petites et moins évoluées que celle qui ne le pratiquent pas. Il doit être pratiqué régulièrement( tous les mois ) à date fixe en dehors de la période des menstruations (dates recommandées 7 à 10 jours après la fin des menstruations).

Les signes habituels à rechercher sont: la sensation de nodule ou d' épaississement du sein, la présence de nodule au niveau de l' aisselle ou du cou, la présence d' une rétractation du mamelon ou d' un écoulement provenant du mamelon ainsi que tout autre changement visible ou palpable au niveau du mamelon.

L' AES consiste en l' inspection puis en la palpation du sein et du creux axillaire réalisées par la femme elle-même.

Méthode de réalisation de l' inspection lors de l' AES:

    A_ devant un miroir, laisser tombez vos bras le long du corps.

    B_ placez vos mains sur vos hanches.

    C_ levez vos mains au-dessus de votre tête.

    D_ inclinez votre tronc en laissant tomber vos bras.

    E_ A la fin ,pincez doucement le mamelon afin de rechercher un écoulement.

Méthode de la réalisation de l' auto palpation:

Il faut poser les trois doigts du milieu de la main à plat en exerçant une pression afin de déceler la présence d' un éventuel épaississement ou celle d' un nodule. Il faut déplacer ses doigts en faisant des petits cercles en suivant un trajet vertical débutant au niveau du haut de l' aisselle et en palpant de haut en bas par des plans parallèles minces pour dans la région du sternum.

 

Elle permet de diagnostiquer la cause de certains symptômes, douleurs, grosseurs, écoulement du mamelon et est un outils fondamental pour dépister les lésions engendrées par le cancer du sein au stage infra-cliniques. Bien que la mammographie de routine puisse manquer un certain nombre de cancers du sein symptomatiques (c' est-à-dire assez gros pour causer des signes et symptômes) dans 20% à 25% des cas, elle est cependant d' une valeur inestimable, en particulier pour dépister de petits cancers infra cliniques, c' est-à-dire trop petits pour être palpables. Cependant aucun test n' est infaillible. Tous les cancers du sein n' ont pas nécessairement des rebords irréguliers, d' autres vont se confondre avec le tissu mammaire environnant, surtout en présence de seins denses, jeunes et dysplasiques. Parfois, il faut avoir recours à l' échographie mammaire pour compléter les données de la mammographie.

Elle est réalisée sur un patiente dévêtue torse nu, debout. On presse le sein entre une cassette contenant le film de radiologie et une plaque en matière plastique afin d' étaler le sein. On radiographie au minimum deux plans, vertical et horizontal. Souvent on réalise une troisième image prenant le sein de trois-quarts pour examiner le prolongement axillaire. C' est une image radiologique classique don't le contraste est dû à la différence d' absorption des rayons X entre les différents tissus. Sa réalisation est préférable dans les premiers jours du cycle( pour les femmes non ménopausées ) car les contraste sont plus visible à cette époque du cycle. Dans le cadre de programme de dépistage, il est recommandé d' effectuer une mammographie tous les 2 ans en l' absence de facteurs de risques pour les femmes ayant 40 ans ou plus. En cas de présence de facteurs de risques(antécédents familiaux ou lésions pré cancéreuses, la fréquence de réalisation pourra être d' une tous les ans. En général, on arrête les mammographies de contrôle à 70 ans.

IMAGE DE MAMMOGRAPHIE

 

 

 INDEX

 

 [anatomie]    [données sur le cancer du sein]      [prévention]        [liens]